La formation au quotidien

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La formation au quotidien

Message par chloeee le Jeu 6 Sep 2012 - 18:12

De nombreuses questions à ce sujet reviennent régulièrement, des réponses ont été données. Cliquez sur les liens pour les retrouver.

Pour commencer:

- Combien d'heures consacrez-vous  par jour ? par semaine ?

Des membres vous répondent :

Pascalou a écrit:Un vrai chemin de croix !!  
 Tout dépend en fait de tes capacités cognitives, de ton rythme, de ta motivation, de ta vie... Bref, il n'y a pas de formule type ; nous sommes tous différents, avec des projets différents, et avec des âges non moins différents... Plus tu étudieras, mieux ce sera. Au début, c'est hard, car faut élaborer une stratégie d'apprentissage, s'organiser (le plus difficile, surtout quand les études sont lointaines). Il faut lire, ficher, apprendre, réviser, voir/revoir les méthodologies universitaires (la dissertation notamment). Il faut une discipline de travail de fer et s'y tenir, sinon, on se perd, on prend du retard et on va, possiblement, dans le mur. Quant à la charge de travail occasionnée par les 6 UE  Arrow  affraid. Mais c'est passionnant ! Bien sûr, c'est plus dur avec certains cours (inintéressants, mal construits, laborieux, rébarbatifs), mais ils sont des passages obligés. Il faut t'attendre à alterner les moments d'euphorie avec des moments de franche déprime et de découragement...  (on sent le vécu là...).
Voilà, je ne sais quoi ajouter. A cette question, chacun aura vraisemblablement un avis convergent, ou pas...
Pascalou

Charles a écrit:
maria a écrit:Je suis prête a m'inscrire en Licence d' histoire de l'art au SEAD et me je me demande si c est judicieux de m'inscrire à tous les 6 UE.
Tout dépend si tu as des activités à côté ou non et aussi de ton niveau de départ : as-tu déjà des connaissances en art, en histoire, en langues ?
maria a écrit:Çà demande beaucoup de travail? genre 20 heures par semaine? est-ce que suivre les cours en ligne est obligatoire sinon on est perdu?
20 heures est déjà la charge horaire (CM+TD) d'un étudiant en présentiel ; à cela  s'ajoute au moins autant de travail personnel (mise au propre des notes, relecture,apprentissage, devoirs, lecture (ne pas compter lire plus d'un livre par EC, même à plein temps)).
Oui, prendre les cours en ligne est obligatoire car les examens portent sur le contenu des cours et non sur les livres ; ces derniers ne font qu'étayer le cours mais les profs ne suivent pas un livre précis.

En résumé, les 6 UE d'un semestre représentent un travail à plein temps.

Azraelle a écrit:mmmmoui et non...
Il est possible de conjuguer tes cours avec un travail, mais plus durement à plein temps...et cela nécessite quelques facilités à appréhender les matières à la base...Mais les cours à la fac sont en général conçus pour permettre aux étudiants de pouvoir travailler à côté, bien sur plus difficilement à temps plein.
L'avantage des cours par correspondance, c'est que tu peux gérer ton temps et que tu as tous les cours d'un coup (théoriquement...).
Personnellement, je n'ai pu en passer que la moitié cette année en travaillant à plein temps à côté, mais parce que je voulais aussi bien
valider et appréhender mes cours...après, j'y ai pas consacré 20h par semaine, trèèèèèèèès loin de là ^^.
En somme, c'est possible, mais cela va te demander une rigueur assez soutenue si tu as un travail à côté :s, sinon de toute façon tu es censée pouvoir passer ces UE en un an si tu ne fais qu'être étudiante.
Mais de nombreuses personnes y arrivent, donc si tu as la volonté...
C'est un éternel débat ^^, la charge de travail va être considérable pour certains alors que d'autres vont juger celà tout à fait faisable, et facilement...

mafalda a écrit:Comme le dit Pascalou tout dépend de ta méthode de travail, de ton travail, de ta vie, etc.
Perso j'ai toujours pris toutes les UE (ah non, pardon, j'étais dispensée  d'UE 5, langue) et j'ai tenu en ayant un travail à temps plein (environ 39h/semaine). Par contre j'avoue que mes révisions se faisaient un peu 2semaines avant les partiels, un peu à l'arrache, donc c'est pas le top.
Mais comme quoi c'est possible.
Tout dépend de tes objectifs : tu veux approfondir les cours, prendre ton temps ? Ne prends que quelques UE.
Tu veux vite décrocher ta licence pour filer en master/doctorat ? Et tu as le temps (et l'envie) ? Fonce et tente le tout pour le tout...
Voilà...

Azraelle a écrit:Je plussoie Mafalda ^^
Tout est question d'organisation et de volonté

Christelle a écrit:Et surtout de volonté... Parce que parfois l'organisation en suffit pas... Et je sais de quoi je parle !! Embarassed

Zabeth a écrit:et de motivation !!!!

Pascalou a écrit:Voire même de l'entêtement !

alain a écrit:pour ma part cela me prend toute mon energie des mois de  décembre et avril et encore plus pendant les semaines d'examen.

d4cad a écrit:Pour le nombre d'heures, c'est fonction de la vie de chacun, ceux qui travaillent ont moins de temps... perso, je m'occupe des enfants et comme ils sont à l'école, j'ai mes journées pour travailler.
Cette année je change de méthode, avant je faisais un cours puis après l'autre... là j'ai prévu de lire en entier chaque cours en prenant des notes sur ce qu'il faudra que je cherche, une définition que je ne comprends pas, un passage de la Bible à lire, ou penser à aller regarder dans tel ou tel livre que j'ai chez moi, une chronologie à faire etc....
Puis après, j'essaierai de travailler en faisant un matin une ou deux matières et l'après-midi pareil, cela dépendra de la matière en fait... sachant que le mercredi je ne peux travailler que l'après-midi pendant la sieste des enfants...

Pour l'organisation, il faut trouver sa façon de faire la plus efficace par rapport à soi, ses lacunes, son temps, ses occupations etc....

elise a écrit:En ce qui me concerne, c'est 21h-23h au moins 4 soirs par semaine, plus une demi-journée au moins du week-end. Ce n'est qu'une
moyenne, comme j'ai pas mal d'activités autour j'essaie de me tenir à ce rythme, avec une intensification conséquente à l'approche des partiels  Laughing

Fanny a écrit:L'organisation, grande question !
J'ai passé ma L1 à tâtonner avec des "poussées" de travail et puis des passages un peu plus vides !
Cependant, un mois et demi avant les exams, j'ai bachoté comme une folle avec des journées a 8 ou 10 h. Si ça a porté ses fruits, il faut quand même dire que ce n'est pas le meilleur moyen pour RETENIR les cours sur la durée,  ce dont je m'aperçois aujourd'hui.

Cette année, j'essaie de travailler un peu chaque matin,  3 heures par jour dans le meilleur des cas. Bien sur, certains jours sautent par manque de temps ou à cause d'autres occupations (travail et enfants) et je ne peux pas rattraper les heures perdues, donc j'essaie de me tenir à ce rythme le plus régulièrement possible, même si ce n'est qu'une heure...

Je fais tous les cours en même temps, une séance journalière par cours ; j'aime beaucoup lire à côté du cours un livre en rapport avec le sujet : je l'ai plus fait au S2 et je trouve que ça l'a aidée (mais tu trouveras des avis plus mitigés sur ce sujet de la part d'autres forumeuse)

Comme Isa, je note systématiquement le vocabulaire sur de loooongues listes, je vérifie tout de suite tel point obscur (par ex, la vie d'un saint mentionné) et je fais là- aussi des fiches : saints, artistes, courants, œuvres etc.

C'est important de ficher par ex les édifices du cours de M.Gil qui est foisonnant !

Dernier conseil qui l'avait été donné par un prof et que j'avais à moitié suivi : faire des chronologies. Cette année, j'ai " patafixé" des feuilles au dessus du bureau avec les dates des périodes antiques, MA etc ainsi que les dates naissance/décès, événements, règnes et tout ce qui peut être utile.

Bref,je ne peux que conseiller le travail régulier et au long cours car il y aura forcément du bachotage avant les examens et c'est quand même mieux de "revoir" plutôt que "voir" 3 semaines avant.... Ceci dit, pas de panique, mettre un coup de collier monumental avant les examens permet de réussir, même quand on n'a pas eu le temps (ou le courage!) de voir ses cours avant.... C'est ce que j'ai fait et ça a marché ( j'avais l'impression d'être revenue 20 ans en arrière, manquaient seulement les révisions au café avec les cigarettes  et les cafés !! On est forcément seuls devant son bureau pour cette aventure ; heureusement que le forum est là!! Smile

Tout ce bavardage pour dire que Chacun fait selon ses disponibilités et ses envies.

Bon courage!    

la fée a écrit:Bonjour à vous et bienvenue,
Je conseille à toutes les personnes qui ont peu de méthode (débutantes ou non) de lire "Lecture et prise de notes. Gestion mentale et acquisition de méthodes de travail" de Brigitte Chevalier, Armand Colin. Un petit livre très bien fait et assez efficace.
Il donne des pistes sur la manière d'aborder des cours, livres...et prendre des notes utiles. Pour l'organisation dans le temps, chacun doit apprendre à combiner avec sa vie. Au début on veut tout lire, tout voir, et finalement on fait de notre mieux. Alors courage et bonne découverte.

Sanja

Charles a écrit:Les étudiants en présentiel ont environ 18h par semaine (CM +TD) sur 5 jours, hors congés scolaires, répartis comme suit :

- 1 h ou 1h30 de CM par EC, diapos comprises, sur 12 semaines,
- au moins autant de travail personnel,
- des TD de 0, 1 ou 2h par semaine selon les EC.

-pour les étudiants du SEAD, il faut donc compter au moins une heure ou une heure et demie par semaine et par EC, pour lire attentivement 1/12 des polys fournis, y compris les illustrations et la prise de note,
- au moins une heure ou une heure et demie pour, ultérieurement, relire et apprendre ce douzième de cours,
-la lecture d'au moins un livre par EC, la plume à la main ; certains profs en recommandent deux ou trois ; d'autres ont des bibliographies
monstrueuses qui nécessiteraient pour les étudier tous, une année entière pour leur seule EC, ce qui n'est évidemment pas possible,
- des devoirs - c'est ce qui remplace les TD - car les étudiants du SEAD n'ont pas de TD.

Ceci nous conduit à une charge de travail à plein temps.

Laure a écrit:Personnellement, au lieu de commencer un peu tous les cours, je vous conseille d'en sélectionner 3 ou 4 (à chaque fois prendre
une UE complète) et de les lire et travailler en entier. Comme cela, vous êtes sûr(e) de pouvoir les présenter en janvier.
Après, si vous avez beaucoup de temps devant vous et que vous êtes bien organisé(e), vous pourrez en rajouter d'autres au fur et à mesure de votre avancement.
Le piège de la première année, c'est de se dire qu'on est capable de tout faire (certains le peuvent, mais pas tous) et de tout commencer et de
finalement ne finir aucun cours et donc de ne rien pouvoir présenter, et de ne pas venir en janvier à Lille par peur et/ou stress et/ou anxiété. Ou alors présenter une UE à tirage au sort, dont on a travaillé qu'une seule matière et de tomber sur l'autre... Ah ! L'horreur !

Bon courage !
avatar
chloeee
Membre accro
Membre accro


Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation au quotidien

Message par chloeee le Jeu 6 Sep 2012 - 18:29

- Quelle est votre méthode de travail ?

Voici quelques réponses de nos membres... En espérant que cela puisse vous aider !

Papyrus a écrit:Évidemment, la méthode de qqn peut ne pas correspondre à une autre personne, mais voilà comment j'ai procédé l'année dernière, et ça a plutôt marché.

1 - D'abord, justement pour éviter de me disperser, je ne m'occupe que du cours du prof (je lis et je souligne les choses importantes pour un chapitre, puis je fais une fiche sur ce chapitre à partir du cours seulement, puis je fais la même chose sur le chapitre suivant : j'ai donc vu pour chaque chapitre au moins deux fois le cours).

2 - Au moment où je fais mes fiches de cours, je recherche sur internet ou dans les livres recommandés les définitions et autres petites notions que je ne comprends pas et je les note sur mes fiches avec le mot en question, je regarde aussi les images qui illustreraient le cours. Ce travail permet d'éclaircir le cours parfois nébuleux sur certaines choses, sans toutefois étendre le propos du cours.

3 - Ce n'est qu'après tout ça que je fais des fiches sur ce qui complète le cours, en glanant des info dans des livres ou sur internet. Cette recherche concerne cette fois le fond du cours, les grands courants, les compléments qui demandent plus de lectures.

4- A partir des sujets-types des examens, je fais ensuite parfois une liste des possibilités de sujets pour la matière que j'ai fini d'étudier
et je m'entraîne à savoir dans quelle ordre mettre mes idées pour faire un plan correct qui répondrait aux sujets que j'ai imaginés

J'espère avoir le temps de suivre encore cette technique cette année car c'est une méthode qui me rassure, qui me permet d'arriver à peu près sereine aux examens. Mais je piquerais volontiers des idées à ceux qui expliqueront leur méthode !

Christelle a écrit:Je souligne tout ce qui me parait essentiel dans le cours (parfois le cours entier est souligné... ce qui ne sert pas à
grand chose et pourtant ça m'aide à retenir). Je recherche les illustrations dès la première lecture. J'ai une bonne mémoire visuelle. Pour moi, visualisation = la moitié du travail effectuée. De toute façon, si je n'arrive pas à visualiser, je n'arrive pas à apprendre.
Niveau organisation du travail : je me prépare un tableau. Je numérote chaque matière de 1 à X. A chaque demi journée suffit sa peine...
Ensuite c'est simple, je dispose les matières en fonction de mes disponibilités (et j'en ai beaucoup, because célibataire et pas de gamin, ni voyez aucune proposition ! Razz ). Ça donne un truc comme ça :

____________________________Après-midi_____________________Nuit
Lundi ___________________________1_________________________ 3
Mardi ___________________________6 ________________________ 7
Mercredi ________________________5
Jeudi ___________________________2
Vendredi_________________________4
Samedi__________________________8
Dimanche________________________9__________________________2

Par exemple : 1 = art antique. En début de séance, je révise tout d'abord ce que j'ai vu la semaine passée puis j'attaque un nouveau chapitre.
Bon, là mon tableau n'est pas très représentatif. Je fais en fonction de la masse à apprendre dans les matières. Il est évident que je vais passer plus de temps sur un cours comme l'art antique que sur un cours comme l'italien ou les pratiques documentaires. Tout est une question de modulation. Parfois, une matière peu revenir deux fois dans la semaine (en principe, c'est ce qui se passe pour l'art antique ou l'art moderne, parce que c'est les deux pavés les plus indigestes).
Bien évidemment, il va de soit que je n'échappe pas à la règle de ceux qui donnent des conseils et qui ne savent pas les appliquer...
J'ai souvent fait l'impasse sur mon planning... Cette année, je m'y tiens et pour ne pas être tenté de me la couler douce, direction la BU.... Faut ce qui faut ! Pour terminer, il y a la méthode du "je fais du bourrage de crane pendant les partiels entre chaque examen". Je suis une grande adepte de cette méthode... Levée à 05h et couché à 01h en se disant "mon dieu, ça va être un massacre, je suis crevée... Vite une dose de caféine !". Et ? Ben non ça passe... Jeu un chouilla dangereux quand même !

Laure a écrit:Comme le dit si bien Christelle, nous sommes tous "donneurs de conseils, qui ne savons nous les appliquer à nous-mêmes"... cela dit, je me retrouve bien dans les conseils de Papyrus : lire le cours chapitre par chapitre, le ficher en glanant des infos ou définitions plus précises lorsque je ne comprends pas tout, et seulement à ce moment-là bouquiner pour approfondir... et éventuellement s'entrainer à faire un sujet.
Christelle a raison de conseiller le planning, mais perso, ça je n'arrive pas à le tenir ! du coup, dès fois ça motive "t'en n'as pas fait assez la semaine dernière" mais ça peut aussi déprimer. Cela dit, il faut toujours se fixer des objectifs.
Personnellement, en plus de des conseils données par les filles précédemment et auxquels j'adhère entièrement, je te dirais de bien baliser des périodes dans ta semaine où tu te concentres que sur l'histoire de l'art :"mardi de 16h à 19 : lecture de cours", "jeudi de 20h à 23h : révision de ce cours". Bref, pendant ces 2 périodes, tu ne te fais ni déranger par tes enfant si tu en as, par ton copain, par ton boulot ou tes amis... Du coup, ça te permet, d'avoir d'instaurer une routine...même si cela n'est pas autant d'heures que Christelle (moi, je ne peux
pas consacrer autant d'heures par semaine ! malgré toute la bonne volonté ! et même en étant comme elle sans gamin), c'est toujours ça de
pris !
Autre conseil : concentre-toi sur certaines UE : par exemple, tu en prends une longue (genre UE 1 ou 2) et à côté une plus courte (genre UE 4 ou UE 6). Si tu n'as pas tout le temps de bosser pour janvier, ce n'est pas grave, il faut mieux connaitre bien 2 ou 3 UE et les valider, que s'être éparpillée un peu dans toutes et n'en valider aucune.
Voilà, j'espère que cela t'aidera !!

Laetitia a écrit:
Vu que je dois repasser ma première année (4 UE par semestre en tous). Cette année j'essaye de mieux m'organiser.
Tout d'abord je suis allée voir sur le site de la fac pour avoir une estimation des heures effectuées par les étudiants sur site dans la semaine (16 h de cours par semaine pendant 12 semaine), cela m'a permis de partir sur une base d'heures minimales hebdomadaire à faire. J'y ai d'ailleurs appris que les crédits correspondent aux heures estimées et nécessaire pour travailler l'UE, cela comprend les cours les TD et le travail perso.
Par exemple : L'UE 1 correspond à 6 Crédits c'est à dire 6 h de travail hebdomadaire. On est donc sensé faire 30 heures de travail hebdo pour les 6 UE. Bon tu vas me dire impossible à caser dans une semaine, surtout avec enfant travail...En effet moi j'y suis pas arrivée. Mais cela été une bonne base pour répartir et estimer le temps de travail par matière. J'ai baissé les heures sur le français ou la pratique documentaire.
De là j'ai réparti mes matières dans la semaine selon mes dispo, j'ai donc des plages horaires pour chaque.
Puis j'ai divisé chaque cours en 12 partie pour les 12 semaines en réservant les deux dernières semaines avant les examens pour les révisions. J'ai ainsi mon programme préétabli chaque semaine pour chaque matière, ce qui me permet de voir si je prend du retard ou pas et donc d'accélérer le mouvement si besoin est ou même de m'accorder une pose.
Si j'ai un imprévu je m'arrange à déplacer l'heure de cours à une autre plage horaire.
Voilà j'espère que cette méthode va me permettre de rester constante dans mon travail et de me motiver pour éviter les phrases du genre "je suis fatiguée je verra ça demain".
Si tu n'as pas assez de temps je te conseille de te consacrer dans un premier temps sur une partie des UE, plutôt que d'essayer de tout passer et tout louper ( cela a été mon erreur l'année dernière)
Bon courage

Margot a écrit:Je ne suis pas sûre d'avoir le recul suffisant pour t'assurer de l'efficacité de ma méthode..
D'autant plus qu'à mon avis, ça dépend beaucoup de la mémoire de chacun.

Moi, sans écrire, je ne retiens rien.

Donc dans un premier temps, je lis le cours (mes longs trajets en transports chaque jour me permettent d'avancer à un bon rythme).
Deux ou trois jours après avoir fini un cours, je commence le fichage, ce qui est super long, c'est sûr.
Normalement, une fois fiché, c'est dans ma tête ; je pense que je ne reviendrais pas sur ce que j'ai déjà vu avant fin décembre, où je me contenterais de lectures répétées de mes fiches (sauf bien sûr s'il y a un devoir à rendre).

Mes trucs et astuces :
+ Ficher et/ou lire deux ou trois cours en même temps, pour ne pas se lasser pendant une semaine ou plus à faire la même chose
+ User du bic quatre couleurs à fond pour pouvoir retrouver une info en un clin d'oeil (en plus, ça donne une jolie tête à mes notes) :
- le plan repris en rouge (pour une relecture expresse des titres du cours en 30 secondes),
- les œuvres en noir et soulignées,
- les noms de personnes (artistes, roi, empereur, etc.) en noir et en majuscule avec si possible les dates de naissance et de mort pour pouvoir les resituer rapidement les uns par rapport aux autres,
- les concepts importants en vert (pour une relecture expresse en 10 min de l'essentiel du cours)
- tout le reste en bleu
+ limiter mes achats de bouquins : en fouillant ici et là, je me suis fait une liste de 5 livres à acheter et à ne pas dépasser. Si miraculeusement j'ai le temps d'aborder sereinement tous les cours en avance, j'irais traîner en décembre à la bibliothèque pour m'aérer la tête. Mais dans un premier temps, j'essaie de ne pas trop m'éparpiller, le risque étant de se passionner pour un sujet et de délaisser tous les autres.
+ lire les différents posts du forum : ça m'a bien décomplexé ! je ne sais plus qui a écrit à un moment que pour la majeure partie des cours, les polys suffisent pour assurer. Après, pour les cours qui m'intéressent particulièrement, je fais quelques recherches mais pour ceux qui ne me passionnent pas, je fais le minimum
+ essayer d'étudier un max de devoir : pour TOUS les devoirs, je passe 5 minutes à me dire "c'est pas possible, j'avais l'impression d'avoir compris le cours et là, je sais pas par où commencer..". Et au bout de 5min je me dis que finalement, vaut mieux avoir cette première réaction tranquilou chez moi et essayer de la surmonter plutôt que de l'avoir le jour J.

Quant à savoir si mes conseils seront payants... rendez-vous mi-janvier !

Bon courage à toi, Margot

babi a écrit:Pas de méthode de travail pour moi, parce que je ne sais pas comment faire, mais entre autre, j'essaye de raconter aux copines de l'atelier de céramique le vendredi, ce que j'ai lu, du coup je vois un peu ce qui est bien enregistré, et ce qui est moins clair ou pas retenu, certaines choses des cours (principalement la Renaissance) me sont aussi utiles pour les cours de dessin que je donne aux adultes, et me donnent l'occasion d'une autre réflexion.
J’essaye d'acheter et lire pas mal de livres de la collection "Taschen" à 7€, je rentre mieux dans l'histoire du peintre. Et en copiant sur Pascalou, je me suis imprimé des repros de tableau format carte à jouer, avec les infos au dos, et j'essaye d'en prendre une au hasard, et de me souvenir de tout...
Je me suis fais des fiches sur les artistes et les monuments.
J'essaye de retenir les dates les unes par rapport aux autres.
Mais ne croyez pas que je travaille tout le temps là dessus, et si je privilégie la mémoire : je suis incapable de rédiger clairement...




MÉTHODE DE LA DISSERTATION

marlene a écrit:
Le premier truc à faire est de décortiquer ton sujet, repérer les mots-clés qui peuvent te donner une structure de plan; ce sont les idées qui formeront tes parties et tes sous-parties. Ensuite, introduction: Tu commences par une généralité, puis tu en viens au sujet en annonçant ton plan.
Ensuite, ton plan doit suivre ce que tu viens de poser dans ton introduction: pour prendre le sujet de l'an passé en archi, si en intro tu marques "Le
Quattrocento a été une période de réflexion autour de la villa, et ces expérimentations se poursuivent au Cinquecento, ce que nous allons voir
de Peruzzi à Palladio..." et que tu commences par Raphaël ou Bramante, que tu évoques Guilio Romano et cela avant d'avoir parlé de Peruzzi, tu fais une erreur. Les profs ont raison, l'intro est super importante, c'est elle qui va faire qu'on accrochera ou non sur ta copie, que tu donneras envie de te lire ou non. Comme un bon roman à suspense.
Tout exemple dans tes parties doit être en rapport avec tes idées. Et une idée doit en appeler une autre, il doit toujours y avoir un fil qui lie tes sous parties et tes parties.
La conclusion doit être un gros récapitulatif de tes idées, en gros, vu l'exemple donné, on pourrait dire "nous venons de voir que la Renaissance a donc été une période très féconde pour l'architecture des villas..."et tu ouvres ton sujet "...un bel exemple que ne tarderont pas de suivre les architectes français comme Delorme (avec cependant des caractéristiques très françaises mais bon..)"

Voilà, j'espère que çà t'éclaire...
avatar
chloeee
Membre accro
Membre accro


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum